Survivre à tout prix ? (Peut-on juger la conduite de ceux qui ont subi la torture, la déportation, le viol ?)

Le 31 janvier 2018 à 18h30

Le sociologue Jean-Michel Chaumont nous présente son dernier travail sur le statut sociale de victime face à l’extrême, qui suit ses recherches sur les victimes de la Shoa.

Peut-on juger la conduite de ceux qui ont subi la torture, la déportation, le viol ?

Dans l’histoire des sociétés humaines les victimes confrontées à des circonstances extrêmes on dû souvent se conformer à des codes d’honneur terriblement exigeants. Or, depuis quelques décennies, dans les sociétés occidentales, ces codes d’honneur sont frontalement contestés, et sont même perçus comme d’intolérables blâmes adressés aux victimes. Cette évolution de nos sensibilités morales apporte avec soi le risque d’un « chacun pour soi » décomplexé. Si la trahison devenait la norme implicite, si l’éthique de la survie devait passer avant celle de l’honneur, et de la fidélité aux siens, ne serait-il pas à craindre que le jour venu, face à l’extrême, nous ne perdions nos âmes ?

Jean-Michel Chaumont est docteur en philosophie et en sociologie et professeur à l’Université catholique de Louvain. Moderateur: Nicolas Auzanneau

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *